dimanche 1 avril 2012

"Les Pères de l’Église et la chair"





Pascal-Grégoire Delage (éd.), « Les Pères de l’Église et la chair. Entre incarnation et diabolisation, les premiers chrétiens au risque du corps. Actes du Actes du Ve  Colloque de La Rochelle 9, 10 et 11 septembre 2011 », CaritasPatrum, Royan, 2012, 454 p.

L’Association CaritasPatrum anime, sous la direction du père Pascal-Grégoire Delage et d'Annie Wellens (dont les chroniquesdéjantées et pleines d'humour valent le détour), un site internet très vivant sur les Pères de l’Église. Elle organise aussi tous les deux ans à La Rochelle des colloques à leur sujet, et vient de publier les actes du colloque tenu en 2011 sur le thème de la chair. Ce mot ambigu, qui désigne tantôt le corps et tantôt ce qui s’oppose à l’esprit, occupe une place importante dans les épîtres de saint Paul et dans les œuvres des Pères de l’Église. Les vingt-cinq communications reproduites dans ce volume abordent différents problèmes posés par le sens du mot, et un certain nombre de réflexions développées par les Pères de l’Église du Ier au IVe siècle sur ce thème important de la pensée chrétienne affrontée, tant à l’extérieur d’elle-même qu’en son sein, à un corps tantôt dévalué, tantôt surévalué, et tantôt réévalué. Les exposés sont riches et variés, mais on constate un léger déséquilibre en faveur des Pères latins et au détriment des Pères grecs pourtant très prolixes sur le sujet.

Nous donnons ci-dessous la liste des communications, regroupées par thèmes et selon l’ordre où elle sont été présentées.Problématiques bibliques et premiers jalons.

- Yves-Marie BLANCHARD,  La dialectique chair /esprit dans l’Evangile selon saint Jean.

- Marc COUMONT, La vie selon la chair, la vie selon l’Esprit, approches pauliniennes.
- Bernard POUDERON,  « Né de la chair de Marie » (Valentin – Justin – Tertullien).
- Marie-Laure CHAIEB, La faiblesse de la chair  selon Irénée de Lyon, de l’opiniâtreté à assumer la corporéité dans la relation à Dieu
- Magdalena DIAZ-ARAUJO, Le « péché de la chair » dans la « Vie grecque d’Adam et Eve ». La relation entre la chair et le mauvais penchant dans une tradition judéo-hellénistique.
Approfondissement doctrinal et nouvelles pratiques  
- Gilles DORIVAL, Origène, théologien de la chair.
- Jérôme ALEXANDRE, Tertullien: la chair paradoxale.    
- Marie-Françoise  BASLEZ, Les représentations du corps dans les récits de martyre, penser le corps ressuscité.
- Emmanuel SOLER, Incarnation, corps saints et purification des corps dans la prédication chrysostomienne.
- Benoît JEANJEAN, A propos des « œuvres de la chair »,  l’interprétation et l’utilisation de Ga 5, 19-21 chez les Pères latins.
- Delphine VIELLARD, Les citations patristiques sur la relation entre le mariage  et l’union charnelle 
dans la « Question 27.2 du Décret de Gratien ».
Entre répulsion et apprivoisement
- Michel COZIC, Lettre d’Eutrope à la riche chrétienne Cerasia ébranlée jusque dans son âme par la maladie.
- Aline CANELLIS, Jeûne et éloge de la gourmandise dans le « De Helia et Ieiunio » d’Ambroise de Milan.
- Françoise THELAMON, Ascèse alimentaire et vie angélique: l’idéal de perfection des moines d’Egypte au IVe siècle.
- Pascal-Grégoire DELAGE, De la chair éprouvée des saintes femmes.
- Sophie MALICK-PRUNIER, « Horace et le psautier », images plurielles du corps féminin dans l’hymne 
à Eulalie de Prudence, Perist. 3.
La chair comme lieu de salut
- Marcel METZGER, Sexualité et mariage dans les « Constitutions apostoliques »: la voie moyenne.
- Benoît GAIN, La défense du mariage en Asie Mineure et en Syrie au IVe siècle.
- Dominique LHUILLIER-MARTINETTI, Le mariage et l’inflexion chrétienne : l’âge de la nubilité dans les écrits d’Ambroise de Milan
- Pierre DESCOTES, Nihil est animae sua carne propinquius: le rapport entre la chair et l’âme selon saint Augustin.
- François-Xavier BERNARD, Le corps malade et les pratiques médicales chez Augustin.
Actualisation et perspectives
-  Jean-Claude LARCHET, La valorisation du corps dans la théologie, l’anthropologie et la spiritualité patristiques
- Véronique MARGRON, Une éthique théologique en faveur du corps de chair.
- Annie WELLENS, Du  discernement  œnologique  chez  les  Pères  de  l’Eglise, boire ou se bien conduire, faut-il choisir ?
- Béatrice CASEAU, Conclusions.
L ‘ouvrage sera diffusé à partir du mois de juin par les Éditions du Cerf. Avant cette date il peut être commandé au siège de l’association CaritasPatrum. Voirici les modalités.


Mon ami A Valle Sancta me pardonnera (c'est chrétien !!!) de pour une fois lui brûler l'herbe sous le pied...

Ce sujet est extraordinairement important car, principalement en Occident, des générations et des générations de catholiques romains ont été torturés moralement, il n'y a pas d'autre mot, par une ascèse dévoyée et mortifère issue d'une exégèse partielle et partiale  des textes de saint Paul, exégèse qui a considéré la chair comme uniquement pécheresse, alors que, comme il est dit dans la présentation ci-dessus, le terme chair, "sarx", a deux acceptions.   

On ne peut que se réjouir de voir la pensée théologique occidentale (car c'est surtout elle qui est en scène) revenir à des appréciations plus justes et plus équilibrées sur les thèses augustiniennes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire